QSN # 123 - Artificialisation des sols, consommation d’espaces, urbanisation

juin 2020

Artificialisation des sols, consommation d’espaces, urbanisation…
Clarifier les notions et les outils de mesure

 

Depuis vingt ans, la gestion économe de l’espace est devenue un objectif majeur des politiques publiques d’aménagement du territoire et d’urbanisme. Si un relatif consensus existe sur les problèmes et les enjeux, les termes d’artificialisation des sols, de consommation d’espace et d’urbanisation ne font pas l’objet de définitions partagées. En effet, ils sont régulièrement utilisés comme des synonymes, créant des mésinterprétations entre les acteurs concernés. Malgré des objectifs assignés aux documents d’aménagement ou d’urbanisme, le législateur n’a pas imposé de contenu juridique précis aux termes qu’il utilise. Il s’ensuit donc une multiplicité de définitions et de méthodes de suivi de l’évolution des espaces à observer. Cette multiplicité face à des objectifs aussi stratégiques impose de faire émerger un vocabulaire commun.

 

 

Gérer les cookies