Portrait des habitants de Caen-Métropole

Février 2019

Le territoire du SCoT Caen-Métropole connaît depuis vingt ans une croissance modérée, bien que relativement plus dynamique que dans le reste de la Normandie. Au-delà de cette augmentation, le profil des habitants du territoire a évolué. Des processus communs aux sociétés occidentales se sont déroulés localement, tel le vieillissement de la population ou l’élévation du niveau de diplôme. De même, la structure des ménages s’est modifiée, ces derniers étant plus nombreux mais plus petits.
Ces recompositions au sein de la société locale n’ont pas eu lieu de manière homogène sur le territoire. La dynamique de concentration toujours plus intense des emplois et des activités dans le centre urbain s’est poursuivie. Parallèlement, la périurbanisation a continué, impliquant une urbanisation de plus en plus lointaine et donc éloignée de l’agglomération caennaise. C’est d’ailleurs la croissance démographique de ces espaces qui porte le dynamisme global du territoire.
Cette publication, la première de l’observatoire « Modes de vie », a pour objectif de rendre compte de toutes ces évolutions. Ainsi, cette note d’observatoire cherche à brosser le portrait de la population du territoire du SCoT Caen-Métropole, à décrire les évolutions sociodémographiques et leurs répartitions géographiques.

Gérer les cookies